Pour des raisons économiques et après avoir fait le bilan de nos consommations énergétiques, nous avons décidé de réduire nos consommations de fuel  induisant des rejets importants de gaz à effet de serre.

 

La première étape a été de changer de matériel viticole.

Nos modes de conduite de la vigne étant en train de changer, notre tracteur enjambeur devenait trop puissant.

• En 2005, nous revendons cet  enjambeur de 145ch pour un engin de 90ch. Nous passons alors de 14L/h à 8L/h pour le même travail effectué.

• En 2007, nous investissons dans un 2ème enjambeur de 80ch. Celui-ci va nous permettre d’avoir une plus grande flexibilité dans le travail. En effet, chaque engin est spécialisé pour des tâches particulières. Le plus puissant est destiné notamment aux traitements et aux vendanges alors que le plus petit est équipé pour effectuer le travail mécanique du sol et les rognages. Ainsi, nous sommes plus réactifs car les labours sont plus contraignants en temps qu’un désherbage chimique (les montages-démontages répétés du matériel sont donc limités)

 

Le deuxième volet d’amélioration concerne les déperditions énergétiques des bâtiments.

2012 : la rénovation est en marche !

• Nous entamons les travaux cet hiver 2011-2012. L’objectif est d’isoler le mieux possible un des deux dortoirs utilisés notamment aux vendanges.

• La difficulté, s’adapter à l’existant ! Nous choisissons une isolation intérieure. Il faut alors trouver des matériaux performants, qui ne grignotent pas trop de place, qui respectent les normes incendie et de poids pour une structure de 1985.

• Nous avons choisi des peinture à la chaux, respectueuse de l’environnement et qui ne dégagent pas d’odeurs ni de composés toxiques pour nos vendangeurs.

• L’investissement est relativement important : 4500€ d’isolant et de matériaux d’autant plus que ce bâtiment n’est pas utilisé toute l’année. Cependant, nous voulons absolument conserver un esprit familial. Pour cela, héberger des personnes des 4 coins de la France ou du monde durant les vendanges est pour nous une évidence…

• La suite se poursuivra dans les années à venir!

 

 

Retour à la rubrique « nos engagements »